Nintendo Super Nintendo

Face à la Sega Megadrive, la réponse de Nintendo fut une console plus puissante que la NES. En 1990 arrive la Super Famicom au Japon. Pour les Etats-Unis, son design est modifiée et son nom devient Super NES. Le 11 avril 1992, pour l’Europe, elle reprend la forme japonaise et sort sous le nom Super Nintendo.

Comme aux habitudes de Nintendo, ses caractéristiques et ses capacités ne sont pas époustouflantes. Pourtant, elle domine rapidement le marché et se permettra même de tenir tête à la génération de consoles suivantes comme la Saturn ou la Playstation.
Il faudra attendre novembre 2000 pour que la Super Nintendo finisse dignement son périple avec un total de 49 millions d’exemplaires vendus.

Console :
Processeur : 16 bits 65C816 cadencé à 3,58, 2,68, ou 1,79 MHz
Processeur sonore : Sony SPC700 8 bits, S-SMP 16 bits (cadencé à 32 kHz), S-DSP 16 bits (cadencé à 32 kHz) et 2A03 5 voies
Mémoire :
– 128 Ko au total (64 Ko pour les plans et décors, 64 Ko pour les sprites)
– 64 Ko VRAM (vidéo)
Support : cartouche (certaines avaient un système de sauvegarde intégré) de 256 Ko à 6 Mo
Palette graphique : 32768 couleurs
Couleurs affichées : 256 à 4096
Résolution : 256×224, 320×244 et 512×448 pixels
Son : 16 bits, 16 voies, compression ADPCM
Ports : 2 ports manettes, port d’extension 8 bits
Dimensions : 192x236x66 mm
Poids : 990g

Manette :
Taille : 62x143x20 mm
Boutons : 9 au total
– Contrôle PAD
– 4 boutons d’action A, B, X et Y
– Boutons start et select
– Gâchettes L et R
Ergonomie : mieux travaillée, agréable, légère et haute en couleur.
Poids : 150g

Neuve, cette console était vendue 1.290F (197€).
Cette console ne se trouve qu’en occasion sur des sites de ventes ou magasins spécialisés.
Complète en boite, comptez environ 30 à 40€. Certains packs comme Street Fighter peuvent aller vers 55€. Seule avec ses câbles et une manette, on pourra descendre entre 10 et 20€.

Comme pour la NES, la Super Nintendo a tendance à jaunir. Quelquefois, on peut , grâce à de l’eau oxygénée, récupérer la couleur d’origine. Sinon, il est possible soit de changer la coque, soit de la repeindre (et pourquoi pas la customiser).
Les jeux seront les plus communs. On trouvera des accessoire comme l’adaptateur permettant de lire des jeux US sur une version PAL (due à une différence de forme des cartouches) ou bien le Super Game Boy. Les pièces détachées restent assez difficiles à trouver ou alors, il faut les prendre sur une console HS.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.