«

»

Fév 03

Fujitsu FM Towns Marty

Quelques consoles sont peu connues du grand public, encore plus lorsque la machine ne franchit pas les barrières de son pays, ce qui est le cas de la FM Towns Marty de la société Fujitsu.

Commercialisée le 20 février 1993 uniquement au Japon, la FM Towns Marty est pourtant la première console 32 bits de l’histoire vidéoludique. Construite par Fujitsu, entreprise spécialisée dans de nombreux domaines dont les PC, la machine emprunte largement son architecture de l’ordinateur FM Towns, lui offrant au passage la rétrocompatibilité des jeux.
En plus de son lecteur CD-Rom (x1), la FM Towns Marty est dotée d’un lecteur de disquettes en 3,5 pouces et d’un lecteur de cartes PCMCIA (cartes d’extension).
Vendue 98.000¥ (environ 800€ !), le succès n’est pas au rendez-vous malgré son avance technologique indéniable.

En 1994, Fujitsu revoit sa copie et commercialise une nouvelle version, la Marty 2. Grâce à une vitesse accrue de son processeur 386 (25 MHz au lieu de 16), la console gagne en puissance. Deux autres changements sont à signaler. Tout d’abord, la Marty 2 peut se connecter à internet. Aussi, le prix baisse et passe à 66.000¥, ce qui représente encore une forte somme.
Malheureusement, cela ne change rien au destin de la machine dont la production cesse en 1995.

Ironiquement, et comme beaucoup de ses semblables, aujourd’hui, la FM Towns Marty est très rare. Elle fait d’ailleurs peut-être parti des plus rares machines à dénicher, ce qui explique son prix en occasion.

A noter également la taille des boites de jeux. Bien qu’ils soient dans des boitiers CD, ces derniers sont ensuite mis dans des boitiers d’une taille approchant les 30 cm ! Cela n’est pas sans rappeler les boites des jeux micros de l’époque.

Console :
Processeur : 386 32 bits cadencé à 16 Mhz (25 Mhz pour la Marty 2)
Mémoire :
– 2 Mo RAM
– 640 Ko pour les graphismes
Support : CD-Rom, disquette 3,5 pouces, cartes PCMCIA
Palette graphique : 32768 couleurs
Couleurs affichées : 256
Résolution : 352×232 et 640×480 pixels
Son : 6 canaux FM et 8 canaux PCM
Ports : 2 ports manettes, port d’extension, port casque et micro, port vidéo (RCA et S-Video), port clavier et souris
Dimensions : 316x255x78 mm
Poids : 2650g
Autres : réglage du volume en façade, lecteur CD-Rom 1x, alimentation 110V

Manette :
Taille : 133x66x18 mm
Boutons : 6 au total
– Croix directionnelle
– 2 boutons A et B
– Gâchette droite
– Boutons start et select
Ergonomie : très bonne. La manette est très légère et n’est pas sans rappeler celle de la PC Engine à la différence de la forme, plus confortable
Poids : 95g

A son lancement, la FM Towns Marty était vendue 98.000¥ (774€).
Bien évidemment, vous ne la trouverez plus qu’en occasion, sur des sites spécialisés et de vente. Comptez environ 300€ pour un modèle en loose sans jeux. En boite, les prix ne seront pas en dessous de 600€, frais de port compris.
Quant aux jeux, ils sont du même acabit puisqu’il faudra compter au minimum 50€ pour en avoir un en version complète. Les prix sont plus raisonnables, entre 20 et 60€, si le jeu est simplement dans son boitier CD.

La console étant très rare, les pièces détachées le sont d’autant plus.
Côté accessoire, une manette se négocie autour de 50€, le clavier et la souris pour le même tarif. Néanmoins, ces derniers sont difficiles à trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>