«

»

Sep 10

Boulder Dash

Un labyrinthe, des diamants, quelques monstres et un petit bonhomme qui creuse. Bienvenue dans Boulder Dash.

Développeur : First Star Software
Editeur : ?
Genre : puzzle-game
Commercialisation : 1984
Testé sur : Nintendo NES

Dans Boulder Dash, vous incarnez Rockford qui doit creuser la terre afin de récupérer des diamants. Pour finir chaque niveau, il faut un nombre minimum de ces trésors et l’accomplir avant le temps imparti.
Mais la quête ne sera pas de tout repos. En effet, il faudra creuser adroitement pour ne pas se faire écraser par les pierres ou les diamants ou bien toucher par les ennemis présents sur les tableaux.

Six pieds sous terre

Boulder Dash est composé de 6 mondes eux-mêmes divisés en 4 niveaux (sauf un qui en contient 5 ce qui porte le total à 25 niveaux). Ces niveaux peuvent être effectués dans n’importe quel ordre mais pour parvenir à débloquer un autre monde, il faut compléter tous les niveaux.
Si les diamants dans certains niveaux sont visibles, ce n’est pas le cas pour d’autres. Là, il vous faudra anéantir les ennemis afin de les changer en trésors.

Là se trouve toute l’essence de ce puzzle game qui devient vite addictif et parfois énervant. Car le jeu est loin d’être simple.
Souvent, vous recommencerez plusieurs fois le même niveau jusqu’à trouver le bon moyen de récolter le nombre nécessaire de trésors et passer au tableau suivant. Et comme vous n’avez que 3 vies au départ…

Le jeu n’ayant pas de sauvegarde incorporée, cela se passe grâce aux mots de passe. Pensez à les noter si vous ne voulez pas recommencer tout le jeu depuis le début.
Autre avantage, le nombre de « continue » est illimité ce qui est appréciable vu la difficulté du soft.

Des p’tits trous, des p’tits trous, toujours des p’tits trous

Graphiquement, Boulder Dash est agréable. Les couleurs sont bien choisies (d’ailleurs, juste pour le fun, vous pouvez choisir la couleur de votre personnage au début).
Côté son, la musique et les efets sonores sont eux-aussi sympathiques et collent parfaitement avec le thème du jeu, ce Rick Dangerous souterrain.
La maniabilité de Rockford est très aisée. De toute manière, inutile de penser que vous vous prendrez la tête avec les touches, seule la croix directionnelle vous sera utile.

Vas-y, pioche

Le plus gros défaut de Boulder Dash reste sa difficulté sur certains niveaux. Les hardcores gamers se régaleront mais ceux qui ne jouent qu’occasionnellement pourraient être découragés.
Néanmoins, cela reste un bon jeu où la recette d’un gameplay simple et efficace fait des merveilles. Nul doute que vos méninges seront mis à rude épreuve surtout qu’il vous faudra réfléchir vite, le temps étant donné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>